FAQ mentor·e·s

Pour être mentor·e, il faut être étudiant·e ou stagiaire à temps plein en sciences pures ou en sciences naturelles associé·e à un instutution de recherche québécois.

Pour la première édition d’InitiaSciences, les mentor·e·s doivent être associé·s à un institution de recherche francophone. Nous prioriserons également les candidat·e·s de la Région métropolitaine de Montréal.

Les mentor·e·s ont pour responsabilité d’accompagner et de guider les mentoré·e·s dans leur découverte de la recherche scientifique et l’accomplissement de leur projet de recherche, en leur garantissant un climat propice à l’apprentissage. Pour garantir le bon déroulement du programme de mentorat, nous avons mis en place un Code de conduite des Mentor·e·s et nous demanderons qu’il soit signé par les mentor·e·s avant le début du programme.

Il est important de mentionner que tou·te·s mentor·e·s devront : se soumettre à la vérification d’antécédants judiciaires; signer et s’engager à respecter le Code de conduite des Mentor·e·s et la convention encadrant le projet de recherche; participer aux formations obligatoires ainsi qu’à l’identification des tâches du projet.

Les mentoré·e·s se rencontreront deux fois par semaine, deux heures à chaque fois. Lors des trois premières semaines, il vous sera demandé de superviser ces deux sessions hebdomadaires, le temps de présenter le projet, les outils et leurs tâches respectives à vos mentoré·e·s. Après les premières semaines, lorsque votre équipe aura acquis assez d’autonomie, vous ne superviserez que l’une de ces deux sessions de travail, soit deux heures par semaine.

Votre engagement est essentiel, et c’est pourquoi tou·te·s nos mentor·e·s recevront une compensation financière équitable grâce au soutien de nos partenaires. Au besoin, certains frais de déplacement pourront également être pris en charge par InitiaSciences.

Lorsque vous vous engagerez à devenir mentor·e InitiaSciences, vous serez formé·e·s à des méthodes de vulgarisation et communication scientifique, qui vous permettront d’initier les jeunes à votre sujet de recherche et au contexte scientifique dans lequel celui-ci s’inscrit. De plus, notre équipe vous accompagnera dans la tâche de trouver un projet de recherche pour votre équipe. Il s’agira non pas de définir un nouveau projet de recherche, mais d’identifier dans votre recherche en cours une ou des tâches bien délimitées (qui vous prendraient une ou deux semaines maximum) que vous pourrez former les jeunes à réaliser. Nous vous aiderons à définir un plan d’actions détaillé afin d’évaluer la faisabilité du projet identifié. Au fil du projet et en concertation avec vous, nous réévaluerons au besoin la portée ou les objectifs initiaux suivant la direction prise par le projet. Comme on le sait tou·te·s, la recherche ne se fait pas en ligne droite!

La réponse est oui! Dans la mesure où le but de la démarche est de fournir aux jeunes les outils nécessaires pour pouvoir contribuer à votre projet, l’autonomie que leur donne une période durant laquelle vous seriez moins disponible peut en fait les encourager à tester de nouvelles choses par eux-mêmes. Cependant, afin de s’assurer que ceci n’ait pas d’impact négatif sur le projet, vous devrez vous assurer de planifier une formation suffisante des jeunes pour les tâches à réaliser en votre absence, leur donner des directives claires et réviser chaque semaine leurs journaux de bord afin d’évaluer les progrès effectués et les guider sur les prochaines étapes. Si vous n’êtes pas capable de vous présenter physiquement à la rencontre de mentorat hebdomadaire, vous devrez offrir aux jeunes une disponibilité équivalente en temps pour vous contacter au moins par écrit avec leurs questions au cours de la semaine. Dans tous les cas, notre équipe est là pour vous accompagner lors de toutes ces étapes. Nous sommes aussi des étudiant·e·s gradué·e·s, familier·ère·s avec vos inquiétudes et questionnements, et avons à coeur le succès des projets tout autant que de s’assurer que vous pouvez gérer de façon saine votre rôle et vos obligations dans le cadre du mentorat InitiaSciences.

En général, le format adopté sera d’avoir un·e seul·e mentor·e par équipe. Ceci permet de faciliter le suivi du projet et s’inscrit également dans la logique du choix de projet: généralement, un·e chercheur·e est seul·e en charge de mener un projet de recherche, même si souvent plusieurs collaborateurs·trices peuvent être impliqués. Cependant, un comentorat peut être envisagé dans le cas où le projet est mené par deux jeunes chercheur·e·s qui se chargent d’aspects distincts et complémentaires de celui-ci. Il est à noter que le comentorat aura des répercussions sur la compensation financière reçue par chaque mentor·e, afin de refléter le partage de la charge de travail et dans un esprit d’équité vis-à-vis des autres mentor·e·s. Peu importe les circonstances, cette décision est à prendre le cas échéant en concertation avec l’équipe d’InitiaSciences et les superviseur·e·s de recherche des mentor·e·s impliqué·e·s. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez une question à ce sujet!

Pour pouvoir participer au programme InitiaSciences, nous exigerons une approbation de la participation du·de la mentor·e par son·sa directeur·rice de recherche. Pour cela, le·la mentor·e , son·sa directeur·rice de recherche ainsi qu’InitiaSciences signeront une convention commune détaillant les rôles, les responsabilités et les engagements de chacun·e.

Nous souhaitons offrir à nos mentoré·e·s un mentorat de qualité non seulement en ce qui concerne l’expertise des mentor·e·s, mais aussi la manière dont l’interaction avec les mentoré·e·s a lieu. C’est entre autres pourquoi nous appliquerons un prérequis de formations et de vérification des antécédents judiciaires à tou·te·s nos mentor·e·s.

Pour cette raison, et pour favoriser la collaboration directe entre les mentor·e·s et les mentoré·e·s, il est préférable que le·la superviseur·e n’assiste pas aux rencontres hebdomadaires durant lesquelles les mentoré·e·s travaillent sur leur projet de recherche avec le·la mentor·e.

En revanche, nous reconnaissons la valeur de l’expertise extensive des superviseur·e·s et nous sommes reconnaissant·e·s de leur désir d’aider à former la relève en recherche. Nous encourageons donc des consultations mentor·e-supervieur·e de recherche, au besoin, afin de préciser le cadre, la direction et la faisabilité du projet, ou encore pour avoir un avis d’expert·e lors de la phase d’interprétation des résultats. Ces consultations sont à réaliser dans le cadre de la relation mentor·e-superviseur·e de recherche, afin d’éviter toute situation dans laquelle la position d’autorité du·de la superviseur·e conduirait à des décisions impactant directement le projet de recherche sans l’accord préalable du·de la mentor·e et de l’équipe de suivi de projets d’InitiaSciences.

De plus, il est possible d’inviter ponctuellement les mentoré·e·s à assister, en-dehors des 4 heures hebdomadaires consacrées au projet, à des rencontres de groupe de recherche ou à des conférences en présence d’autres chercheur·e·s. Dans ce cas, il faudra obtenir l’autorisation préalable d’un.e adulte responsable de chaque mentoré.e.

Le programme InitiaSciences se concentre sur les projets de recherche issus des différents programmes d’études en sciences pures ou sciences naturelles. Il n’est pas exclu que sa mission prenne de l’ampleur dans le futur mais pour les prochaines années, les étudiant·e·s des cycles supérieurs au sein d’autres programmes, tels que les sciences humaines ou les programmes en arts et lettres ne seraient pas candidat·e·s pour le mentorat.

À ce sujet, d’autres programmes pourraient néanmoins être intéressants pour leur contact avec les jeunes ou leur expérience de mentorat, notamment le Répertoire culture-éducation ou encore la plateforme de mentorat Academos.

Le programme InitiaSciences s’adresse à des étudiant·e·s des cycles supérieurs, des post-doctorants et des élèves de secondaire ou Cégep du Québec. Il est d’ailleurs en grande partie financé par des organismes et des institutions québécoises. Le programme est donc restreint aux étudiant·e·s gradué·e·s et post-doctorant·e·s au sein d’institutions québécoises. Il est possible d’y participer si vous êtes originaire d’ailleurs, tant que vous êtes présentement aux études ou en stage au Québec.

Vous pouvez consulter la liste complète de nos partenaires ici.

Le programme InitiaSciences prévoit des accommodements ou des options à distance pour certains cas spécifiques. Cependant, pour la première année, nous prioriserons des mentor·e·s de la Région métropolitaine de Montréal.

Pour les mentor·e·s, nous vous invitons à nous contacter en précisant simplement ce point dans la section Affiliation principale. Pour les mentoré·e·s également, des informations quant à votre situation géographique seront demandées lors de votre inscription. Nous ferons un suivi avec vous sur les options qui se présentent à vous en fonction des candidatures reçues.

Nous espérons offrir pouvoir un programme bilingue, cependant le volet anglophone est toujours en élaboration. Pour la première cohorte du programme en 2022, le mentorat ne sera offert qu’en français. Suivez-nous sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram ou LinkedIn) pour rester à l’affut de nos derniers développements à ce sujet, ou joignez-vous à notre équipe de bénévoles pour accélérer le processus!

La sécurité des mentorés·e·s pendant toute la durée du projet est une de nos priorités. Nous veillerons donc à ce que les projets mentorés soient réalisés dans un environnement le plus sécuritaire possible et que toutes les formations de sécurité nécessaires soient suivies par les mentoré·e·s. Aussi, nous nous assurerons que l’accès au laboratoire soit accordé au mentoré·e·s après validation du·de la directeur·rice de recherche du mentor·e ainsi que du·de la directeur·rice du laboratoire. Dans le cas où l’accès au laboratoire ne serait pas possible aux mentoré·e·s, un projet pouvant être réalisé en dehors de celui-ci pourra être envisagé.

N’hésitez pas à contacter l’équipe d’InitiaSciences via le formulaire se trouvant dans la section Nous Contacter de notre site web. Il nous fera plaisir de répondre à vos questions concernant le projet et le rôle des mentor·e·s.

initiasciences